Cinq questions sur le plan Orsec

le
0
Intervention des sapeurs-pompiers.
Intervention des sapeurs-pompiers.

Faire face aux catastrophes naturelles, industrielles ou sanitaires de manière plus efficace... telle est la finalité du plan d'organisation de la réponse de sécurité civile (dit plan Orsec). Ce dispositif permet de placer les services de secours sous une direction unique (DOS) afin de coordonner les équipes d'intervention d'urgence. Mode d'emploi.

Comment ça marche ?

Le but est de permettre aux services d'urgence d'intervenir sans se "marcher" sur les pieds et de répondre ainsi de la manière la plus adaptée à la nature et à l'ampleur de l'événement. Le déclenchement du plan permet donc de coordonner au sein d'un PC unique les cinq services mobilisés :

·       les premiers secours et sauvetage, assurés par les sapeurs-pompiers et les associations de secours,

·       le service d'aide médicale d'urgence (Samu), placé sous l'autorité de l'agence régionale de santé qui peut ainsi dispenser des soins médicaux et entraide,

·       la police et la gendarmerie, mais aussi, éventuellement la communauté du renseignement (DGSI, armée),

·       les liaisons et transmissions, assurées par le service interministériel départemental des systèmes d'information et de communications (Sidsic),

·       les services de la direction interdépartementale des routes dépendant théoriquement des conseils généraux, pour les éventuels travaux.

Quand un plan Orsec est-il...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant