Cinq choses à savoir sur les élections régionales

le , mis à jour le
0
Moins d'un électeur sur deux est allé voter aux élections régionales ce dimanche 6 décembre.
Moins d'un électeur sur deux est allé voter aux élections régionales ce dimanche 6 décembre.

1. Quelles sont les compétences des régions ?

À la suite des attentats qui ont frappé Paris, les candidats aux élections régionales ont bien souvent dérivé vers des thèmes nationaux, comme celui de la sécurité. Mais la région est en charge exclusivement du développement économique, social et culturel de la région. Pour le développement économique, la région a notamment le monopole des aides aux entreprises, depuis la loi NOTRe excluant les départements de cette décision. La région s'occupe aussi des transports (TER, gares routières, transports interurbains par car, ramassage scolaire, etc.) et des lycées (construction et financement). La région finance également les logements et s'occupe de développer le tourisme par la gestion du patrimoine régional.

2. Quelles sont les nouvelles régions ?

La loi NOTRe votée en août 2015 fait passer le nombre de régions de vingt-deux à treize.  Certaines frontières régionales restent inchangées. C'est le cas pour l'Ile-de-France, la Bretagne, le Centre, les Pays de la Loire, la Provence-Alpes-Côte d'Azur ainsi que la Corse et les régions d'outre-mer. D'autres régions ont fusionné et sont devenues le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne, Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin, Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon et Normandie.

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant