Chroniques d'une surveillante de collège #6 : Louna, la brindille

le
0
Nora, la pionne, va épauler Louna, la petite cinquième, après une tentative de suicide.
Nora, la pionne, va épauler Louna, la petite cinquième, après une tentative de suicide.

?

Nora Bussigny est surveillante dans un collège REP (ex-ZEP) d'une banlieue sensible. Comme nous l'avions fait en 2013 et 2014 avec « Le journal d'un prof débutant », Le Point.fr a choisi de publier son témoignage. Le regard de cette étudiante de 20 ans nous éclaire sur la vie d'un établissement scolaire classé « éducation prioritaire », où le public y est un peu plus difficile qu'ailleurs. Dans cette plongée en immersion, nous allons côtoyer des profs souvent impuissants, un principal très tolérant, des CPE et des pions parfois dépassés par la violence quasi quotidienne, et de nombreux élèves à la dérive?

Tous les mercredis, retrouvez les chroniques de Nora Bussigny sur Le Point.fr.

Personne ne remarque vraiment Louna. Preuve en est, je n'ai constaté son existence que très récemment. Petite, très menue, de longs cheveux noirs, une façon assez étrange de se tenir ? comme voûtée sur le côté ?, Louna arbore un henné toujours soigné sur ses petites mains.

La voix douce et le sourire crispé, Louna, la petite cinquième, préfère rester en retrait face à des copines plus extraverties. Aussi, en apprenant qu'elle sort avec le beau Mehdi, un grand gaillard de troisième, je tombe des nues. Certains élèves, profitant de la nouvelle, me racontent qu'elle a pourtant des parents assez...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant