Christiane Taubira : les murmures de celle qui ne veut pas se taire

le
0
Christiane Taubira publie un livre dans lequel elle détaille de nombreux arguments contre la déchéance de nationalité.
Christiane Taubira publie un livre dans lequel elle détaille de nombreux arguments contre la déchéance de nationalité.

Qui sont-ils, ces terroristes qui menacent nos valeurs ? Dans Murmures à la jeunesse, publié lundi aux éditions Philippe Rey, Christiane Taubira réaffirme ses convictions et règle ses comptes. Pas avec François Hollande et Manuel Valls ? qu'elle évoque peu ?, mais avec ceux qui ne font que « voguer à la surface des choses » ; ceux qui enferment « ce monstre (l'État islamique, NDLR) dans des définitions lapidaires » qui ne servent qu'à « ratifier notre défaite » ; ceux qui ne parlent que de prison ? les « fétichistes de la détention » ? et puis, enfin, ces « sociologistes, qui lisent les causalités à travers une grille désuète ».

Tous ceux-là ont tort, lance l'ex-ministre de la Justice. Aujourd'hui, les apprentis terroristes viennent indifféremment de milieux peu favorisés ou instruits, calmes ou violents. Ils sont Français, d'origine étrangère ou pas, musulmans ou musulmans convertis. Ils viennent de la ville, de la banlieue, de la campagne. Surtout, la prison n'est pas forcément le vecteur commun à tous ces hommes. Et Christiane Taubira de vanter des chiffres « stables depuis bientôt trois ans, selon lesquels la proportion de personnes radicalisées susceptibles de l'avoir été en prison se situe à 15 % environ ».

La déchéance de nationalité peut produire du « danger »

L'ancienne garde des Sceaux s'interroge aussi sur la responsabilité de la France et de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant