Christiane Taubira déclenche une polémique en ne chantant pas la Marseillaise

le
4
Christiane Taubira déclenche une polémique en ne chantant pas la Marseillaise
Christiane Taubira déclenche une polémique en ne chantant pas la Marseillaise

La polémique enfle autour de Christiane Taubira. Ce samedi, lors des cérémonies de commémoration de l'abolition de l'esclavage présidées par Manuel Valls à Paris, la garde des Sceaux n'a pas repris la Marseillaise en choeur. Face à la levée de boucliers de la droite, la ministre publie une longue tribune sur Facebook où elle dénonce la polémique et explique préférer "dans certaines conditions" le recueillement au "karaoké d'estrade".

Samedi, le premier adjoint UMP au maire du 17e arrondissement de Paris, Geoffroy Boulard, remarque ce silence et s'en insurge sur Twitter, puis dans un billet de blog, où il estime que Christiane Taubira "insulte notre nation". Interrogé par Le Lab d'Europe 1, l'élu confie que tout le monde chantait ! La maire de Paris, le Premier ministre... "Elle, elle est restée stoïque". Et d'appeler à sa démission, racontant que la ministre de la Justice lui avait expliqué ne pas chanter, car elle ne connaissait "pas les paroles en entier".

Réponse offensive

"Halte au rapt", répond la garde des Sceaux dans un message sur Facebook. Reconnaissant ne pas avoir entonné l'hymne national, Christiane Taubira s'en explique longuement : "Quand la voix de la soliste se détache... j'écoute", écrit-elle. En revanche, lorsque le mouvement est collectif, où "chacun y va de son lot de dissonances [...], j'y vais alors gaillardement de ma part de fausses notes".

Refusant toute polémique, la garde des Sceaux explique son cas avec...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bordo le lundi 12 mai 2014 à 14:24

    De plus, elle compare la Marseillaise à je ne sais quel karaoké, ce qui est une insulte, parfaitement volontaire destinée à montrer que, lors de ces célébrations, elle se met en congé de la communauté nationale. Je pense que Mme Taubira cherche à se faire renvoyer du gouvernement afin de pouvoir crier à l'injustice, ce qui venant d'un Garde des sceaux est assez cocasse.

  • bordo le lundi 12 mai 2014 à 14:20

    M7097610, nous avons en effet la chance, si nous le souhaitons, de pouvoir nous abstenir de chanter la Marseillaise car nous sommes en République. Mais Mme Taubira n'est pas une personne privée, elle est ministre dans une cérémonie officielle et la Marseillaise est l'hymne national. En ne la chantant pas ostensiblement, elle prend une position politique qui n'est pas anodine. Qu'elle ne s'étonne pas de susciter une polémique qu'elle a cherchée.

  • M7097610 le lundi 12 mai 2014 à 07:22

    Mme Taubira est française et elle a le droit de s'abstenir de la chanter. Cette polémique est inutile. Elle démontre le degré d'oisiveté de beaucoup de politiciens qui devraient travailler aux choses utiles à leurs concitoyens qui les paient pour d'autre choses.

  • bordo le dimanche 11 mai 2014 à 19:30

    Cette personne, dont il faut rappeler qu'elle a permis au FN d'être au second tour d'une élection présidentielle, maintenue au gouvernement pour des raisons bassement politiciennes, avance à son silence des raison pathétiques : la Marseillaise est un chant de communion nationale, refuser de la chanter pour un ministre est une provocation. Cette personne ne vaut pas mieux que des footballeurs gavés de fric qui ne refusent de chanter notre hymne que pour mieux marquer aux français leur mépris.