Christian Estrosi demande la saisie de la police des polices

le
10
CHRISTIAN ESTROSI DEMANDE LA SAISIE DE LA POLICE DES POLICES
CHRISTIAN ESTROSI DEMANDE LA SAISIE DE LA POLICE DES POLICES

PARIS (Reuters) - Christian Estrosi, premier adjoint Les Républicains au maire de Nice, demande au Premier ministre Manuel Valls de saisir l'inspection générale des services pour faire la lumière sur les conditions de sécurité mises en place le 14 juillet.

"Lorsqu'il aura sous les yeux tous les éléments, il ne pourra pas dire la même chose", déclare l'élu dans une interview au quotidien régional Nice Matin.

Selon lui, "les policiers (nationaux) étaient moins nombreux [qu'en 2015] alors que nous étions pourtant en plein état d'urgence".

"Le ministre de l'Intérieur a affirmé qu'ils étaient 64, le Premier ministre qu'ils étaient au total 185. Ces deux chiffres sont mensongers", dit-il.

Christian Estrosi indique également qu'il n'a eu "connaissance d'aucun élément qui aurait pu me conduire à une annulation".

Il précise que 42 policiers municipaux étaient présents sur le terrain, comme le lui avait demandé l'Etat. Ils étaient les seuls, assure-t-il, à être positionnés jeudi soir "à des carrefours stratégiques, comme nous en avons la preuve sur de nombreuses photos".

Des questions se posent aussi sur l'absence de blocs de béton qui auraient peut-être pu ralentir ou entraver la course folle du camion ayant fait 84 morts sur la promenade des Anglais.

"Pour l'Euro 2016, ils avaient été positionnés pour faire des chicanes. Cette disposition n'a pas été reproduite le 14-Juillet" précise-t-il.

(Matthias Galante, édité par Jean-Philippe Lefief)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • rodde12 il y a 5 mois

    Estrosi devrait savoir que les forces de police sont réservées aux villes qui votent bien.

  • franck8 il y a 5 mois

    En tant que président du comité d'investiture de LR pour les législatives 2017, Estrosi à investi une personne renvoyée aux assises pour viol aggravé. Ce qui peut lui permettre de récupérer son immunité parlementaire. Bonjour la morale et la rigueur. Alors il ferait mieux de se taire.

  • jcaumon2 il y a 5 mois

    les médiateurs de boursorama devraient filtrer aussi l'indécence de C.Estrosi,qui équivaut aussi à de la violence extrême !

  • M1945416 il y a 5 mois

    pas un politiciens pour remettre en cause : le droit du sol, leurs politique d'asile , de regroupement familiale d'immigration de population d'origine de moeurs incompatible à notre pays … il va falloir combien de morts encore ? combien de perte de libertés individuel ?? les politiciens qu'on a depuis des décennies sont les responsables de ces désastres prévisibles , suffit d'allez dans nos zones urbaines

  • M1945416 il y a 5 mois

    http://www.metronews.fr/info/livre-pronant-le-djihad-une-polemique-mais-pas-d-interdiction/mngC!5qMgn5bs5Od2/

  • galais.j il y a 5 mois

    A quoi sert la vidéo surveillance s.ils ne l.exploitent pas?Le camion était interdit de circuler hors il a été filmeé deux fois avant les attentants sans réaction des services de Mr EstrosiQu'il passe d.abord le balai chez lui avant de semer la polémique avant même le deuil national et à la presse américaine!!!Même chose pour messieurs Jupé Sarkosy et LepenComment ne pas désespérer de la politique...

  • ram54 il y a 5 mois

    Question: Estrosi, il est maire de Nice ou président de région??

  • lorant21 il y a 5 mois

    Responsabilité du maire (organisation) et de l'Etat (sécurité) partagée, même si celle de l’État est plus grande

  • xk8r il y a 5 mois

    justement il sait très bien que valls fait de l'enfumage

  • g.marti4 il y a 5 mois

    Il devrait faire tourner 7 fois sa langue avant de parler. L'organisation est de la responsabilité du maire. Il a cédé sa place de maire pour le poste de président de la région mais il est resté conseillé municipal: alors il devait savoir.