Christian Bourquin, président PS de la région Languedoc-Roussillon, est mort

le
0
Le président PS de Languedoc-Roussillon et sénateur des Pyrénées-Orientales Christian Bourquin est décédé des suites d'un cancer du rein mardi.
Le président PS de Languedoc-Roussillon et sénateur des Pyrénées-Orientales Christian Bourquin est décédé des suites d'un cancer du rein mardi.

Christian Bourquin, 59 ans, le président PS de la région Languedoc-Roussillon, est décédé lundi soir des suites d'un cancer du rein. L'information a été confirmée par les services de la région ce mardi. Il présidait l'assemblée régionale depuis fin 2010, date à laquelle il avait succédé à Georges Frêche. Christian Bourquin était issu d'une famille de quatre enfants et de parents agriculteurs originaires de Saint-Féliu-d'Amont dans les Pyrénées-Orientales où il avait commencé sa carrière politique en devenant secrétaire fédéral de la section départementale du PS en 1992 puis maire et conseiller général de Millas. Il avait ensuite été élu député en 1997 puis président du conseil général des Pyrénées-Orientales de 1998 à 2010. Avant de succéder à son mentor Georges Frêche brutalement disparu d'une crise cardiaque fin 2010, puis d'être élu au Sénat.Critique du gouvernementC'est d'ailleurs l'ancien maire de Montpellier qui lui avait mis le pied à l'étrier en politique, l'ayant repéré alors qu'il était simple fonctionnaire territorial à la mairie de Montpellier dans les années 1980. Une amitié jamais démentie puisque Christian Bourquin avait fait partie des exclus du PS, soutiens de Georges Frêche en 2010 alors que ce dernier s'était présenté à la région en dissidence du PS. Le président de la région aura d'ailleurs gardé ses distances jusqu'au bout avec Solférino bien qu'ayant été réintégré en 2011.Tout...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant