Chrétiens persécutés : l'appel du pape au monde

le
4
Messe le Vendredi saint à l'église d'Arbil en Irak.
Messe le Vendredi saint à l'église d'Arbil en Irak.

La communauté internationale ne doit pas rester muette et inerte face aux crimes dont sont victimes les chrétiens dans le monde, a déclaré lundi le pape François à l'occasion d'une bénédiction de Pâques. "Je souhaite que la communauté internationale n'assiste pas muette et inerte à de tels crimes inacceptables, qui constituent une dérive préoccupante des droits humains les plus élémentaires", a déclaré Jorge Bergoglio devant des milliers de fidèles rassemblés sous le soleil place Saint-Pierre. "Je souhaite vraiment que la communauté internationale ne détourne pas le regard", a-t-il ajouté. Il a appelé à la prière, mais aussi à une "participation concrète" et à des gestes d'aide "tangibles pour la défense et la protection de nos frères et soeurs, persécutés, exilés, assassinés, décapités pour le seul fait d'être chrétiens". Dimanche, François avait déjà appelé à la fin des persécutions et à la violence au nom de la religion, après le massacre de chrétiens au Kenya. "Celui qui porte en soi la force de Dieu, son amour et sa justice, n'a pas besoin d'user de violence", avait-il admonesté tous les groupes religieux qui recourent à la guerre, mais sans mentionner les mouvements djihadistes.Cet appel du pape intervient alors qu'en France une polémique s'est levée devant la décision de la RATP de censurer une affiche de concert au bénéfice des chrétiens d'Orient. Selon la régie parisienne, le "service public" ne doit pas...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le mardi 7 avr 2015 à 18:26

    ma petite ville en accueille quelque uns . Au lieu d'envoyer des soldats, payons les bateaux pour ceux qui veulent fuir.

  • M940878 le mardi 7 avr 2015 à 12:22

    Ce sont toujours les membres d'une certaine secte qui tuent

  • 35924358 le mardi 7 avr 2015 à 12:18

    Ah ça ! Si cela avait concerné des palestiniens, alors le monde aurait pesté à outrance. Et de nombreux internautes auraient posté des ignominies. Mais là, hélas, personne se semble concerné.

  • LeRaleur le lundi 6 avr 2015 à 15:03

    Fallait en parler plus tôt, ça dure depuis 1430 ans.