"Charlie", Patrick et les frères Kouachi

le
0
Avec ses 2 500 titres, le kiosque de Patrick, à Saint-Germain des Prés, est le mieux achalandé de Paris, avec celui des Champs-Élysées.
Avec ses 2 500 titres, le kiosque de Patrick, à Saint-Germain des Prés, est le mieux achalandé de Paris, avec celui des Champs-Élysées.

Comme chaque matin depuis près de trente ans, Patrick se lève aux aurores. À 4 h 30, il est déjà fidèle au poste, entre Les Deux Magots et la boutique Louis Vuitton, dans son petit coin du boulevard Saint-Germain. Une camionnette blanche se gare sur le trottoir et la journée commence : des dizaines de kilos de papiers à décharger, à porter jusqu'au kiosque et à disposer dans un ordre bien défini, selon la visibilité qu'il choisit de donner à tel ou tel titre. Ce 7 janvier 2015, Patrick arrive même un peu plus tôt. On est mercredi : c'est le jour des premiers hebdos. Le Canard enchaîné, L'Express, Télérama, L'Officiel des spectacles, Pariscope? Avec ses 2 500 titres, le kiosque de Saint-Germain est le mieux achalandé de Paris, avec celui des Champs-Élysées. Ce matin-là, la une du Figaro propose la « nouvelle stratégie de Sarkozy face à Hollande », accompagnée d'une photo de Houellebecq et « son livre qui dérange ». Libération revient sur la mobilisation des médecins contre la réforme du ministre de la Santé. Le Parisien offre une enquête sur le marché immobilier : « La vérité sur la baisse des prix ». Six Charlie Hebdo traînent sur un présentoir. S'il en vend quatre, ce sera déjà beaucoup.

À 7 heures, le petit monde germanopratin s'éveille : les habitués du Flore et des Deux Magots avalent leur café et les premiers clients passent en coup de vent chercher le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant