"Charlie Hebdo" : un numéro historique avec Mahomet à la une !

le
0
Mahomet bouleversé est Charlie lui aussi, en une de l'hebdomadaire une semaine après l'attentat sanglant perpétré contre sa rédaction.
Mahomet bouleversé est Charlie lui aussi, en une de l'hebdomadaire une semaine après l'attentat sanglant perpétré contre sa rédaction.

Faire rire, ne pas déroger à sa mission, continuer d'être le journal leader de la presse alternative... Charlie Hebdo ne veut pas faillir à sa mission. Le prochain numéro de l'hebdomadaire a été bouclé hier dans le plus grand secret dans les locaux de Libération. Sa une représentera Mahomet, une larme à l'oeil, tenant une pancarte "Je suis Charlie", sous le titre "Tout est pardonné", un dessin signé Luz. Le journal satirique a ainsi de nouveau dessiné le prophète de l'islam sur sa couverture, pour un numéro qui sera tiré à trois millions d'exemplaires contre 60 000 habituellement, malgré l'attentat qui a décimé sa rédaction mercredi. Conscient que beaucoup de nouveaux lecteurs découvriront le journal cette semaine, l'équipe n'a pas voulu déroger à ses fondamentaux : rire, décrire et informer sans tabou et avec insolence. Ce numéro comportera "évidemment", comme le journal l'a déjà fait, des dessins sur Mahomet, avait prévenu lundi l'avocat de l'hebdomadaire, Richard Malka. "On ne cédera rien, sinon tout ça n'aura pas eu de sens. L'état d'esprit Je suis Charlie, cela veut dire aussi le droit au blasphème, a martelé l'avocat. MalaiseMais les manifestations monstres en France contre les attentats, qui ont rassemblé près de 4 millions de personnes, mettent l'équipe de "Charlie" mal à l'aise, a reconnu le porte-parole du journal. "C'est un pied-de-nez de l'Histoire ubuesque, car nous sommes le journal le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant