"Charlie Hebdo" : la piste Al-Qaïda au Yémen ?

le
0
Des militants d'Aqpa paradent dans le sud du Yémen.
Des militants d'Aqpa paradent dans le sud du Yémen.

La piste Al-Qaïda au Yémen semble se préciser. Premier élément : Saïd Kouachi s'est rendu au Yémen en 2011 pour s'entraîner avec des militants islamistes liés à al-Qaïda, selon des sources européennes et américaines proches de l'enquête sur Charlie Hebdo. Il serait resté plusieurs mois au Yémen pour s'entraîner avec les militants d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), dit-on de mêmes sources.Lors de l'attaque contre le journal Charlie Hebdo, les deux frères Kouachi se sont revendiqué d'Al-Qaïda lorsqu'ils ont menacé la dessinatrice Coco pour la forcer à ouvrir la porte de l'immeuble. Et après le massacre, les membres du commando auraient lancé à un témoin, alors qu'ils abandonnaient leur véhicule dans le XIXe arrondissement : "Vous direz aux médias que c'est Al-Qaïda au Yémen"."Recherché mort ou vif pour crimes contre l'islam"Jusqu'ici, aucune organisation n'a officiellement revendiqué l'attentat. Mais le journal était depuis longtemps dans l'oeil de mire d'Al-Qaïda, qui a peu apprécié les caricatures de Mahommet publié par l'hebdomadaire français. Charlie Hebdo a été désigné comme une cible par Ayman al-Zawahiri, le bras droit et successeur d'Oussama Ben Laden à la tête de la nébuleuse, en personne. En mai 2013, le rédacteur en chef de Charlie Hebdo, Charb, assassiné mercredi, avait été désigné cible prioritaire par le magazine Inspire, publié sur Internet et édité...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant