"Charlie Hebdo" : journée de deuil

le
1
De nombreux anonymes ont rendu hommage à Tignous ce jeudi matin.
De nombreux anonymes ont rendu hommage à Tignous ce jeudi matin.

Ils étaient nombreux jeudi midi à l'hôtel de ville de Montreuil. Outre les proches du dessinateur Tignous, dont sa femme Chloé Verlhac, venus en nombre, plusieurs personnalités dont la ministre de la Justice Christiane Taubira étaient présents. Le dessinateur avait croqué de nombreux grands procès. Devant la mairie et un cercueil de bois clair recouvert de dessins d'amis et de mots de soutien, proches et anonymes partageaient leur peine. "Je l'ai connu à ses débuts. C'était un bon cuisinier et déjà un homme extrêmement gentil. Il mérite tous ces éloges", a déclaré le dessinateur Gondot, un ami de Tignous. "Quand on allait dîner, il arrivait au resto et distribuait le nouveau Charlie fraîchement sorti", se souvient-il. "On continuera sa quête de vérité contre la bêtise avec les copains de Charlie, comme lui avec noblesse et rigolade." Refuser la logique de la haine "C'est important d'être là. Passé le choc, l'émotion, il y a la colère. Je suis là pour refuser la logique de la haine et de la terreur, saluer sa mémoire et revendiquer la liberté d'expression", a ajouté, en sanglots, Martine, qui se présente comme retraitée et lectrice de Charlie Hebdo. En France, "on peut tout dessiner, y compris un prophète", a déclaré pour sa part Christiane Taubira, évoquant "le droit de se moquer de toutes les religions".Caricaturiste, auteur de BD caustique et engagé, Bernard Verlhac, dit Tignous, a été tué le 7...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le jeudi 15 jan 2015 à 14:10

    L'immaturité et la bêtise des djihadistes dans leur attaque sanglante contre Charlie hebdo,c'est qu'il ont remis en scène un journal satirique et provocateur qui mourait du manque de lecteurs et approchait du dépôt de bilan. La violence ne fait souvent que conforter dans son droit à l'expression celui qui la subit .Les chiens aboient et la caravane passe. Les intégristes de tous bord feraient bien de méditer ce proverbe"arabe"