"Charlie Hebdo" : des islamistes radicaux au domicile de Riss ?

le
0
Riss, le 24 février.
Riss, le 24 février.

C'est une information qui ne peut que réveiller de douloureux souvenirs. Selon Le Parisien, deux hommes, dont l'un a des liens avérés avec l'islamisme radical, ont été aperçus à tour de rôle par des policiers alors qu'ils prenaient en photo le domicile de Laurent Sourisseau, dit Riss, directeur de Charlie Hebdo depuis l'attaque du 7 janvier contre l'hebdomadaire. L'un serait venu le 12 mai, l'autre le lendemain.Protection policière Identifiés, ils ont tous deux des casiers judiciaires chargés, rapporte Le Parisien, et l'un des deux serait visé par une fiche de sûreté de l'État appelée fiche S, car il appartient à la mouvance de l'islamisme radical. Soit le même type de fiche que Sid Ahmed Ghlam, arrêté le 19 avril et accusé d'avoir assassiné une femme à Villejuif et projeté des attentats contre des églises de cette même ville de banlieue parisienne. Toujours selon le quotidien francilien, les deux hommes ont été entendus et ont nié avoir pris des photos, affirmant qu'ils étaient passés devant l'immeuble par hasard. "Je ne vis pas avec la peur au ventre, a réagi Riss au micro d'Europe 1. Je crois qu'il faut être responsable. Il y a des services de police qui nous protègent, je voudrais les remercier pour tout le travail qu'ils font." Le dessinateur, blessé à l'épaule par les frères Kouachi, vit depuis sous protection policière.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant