Charles Enderlin : "Le sionisme religieux a phagocyté toutes les institutions d'Israël"

le
6
Le rabbin ultra-sioniste Yehuda Glick a été grièvement blessé après qu'un militant palestinien a tiré sur lui mercredi soir.
Le rabbin ultra-sioniste Yehuda Glick a été grièvement blessé après qu'un militant palestinien a tiré sur lui mercredi soir.

La ville trois fois sainte est au bord de l'implosion. Fait rarissime, l'esplanade des Mosquées a été fermée ce jeudi à Jérusalem, au lendemain de la tentative d'assassinat par un militant palestinien du rabbin ultra-sioniste Yehuda Glick. Cette figure de l'extrême droite israélienne est l'un des principaux personnages de Au nom du temple*, le nouveau documentaire de Charles Enderlin, qui a enquêté sur l'irrésistible ascension du messianisme juif dans la société israélienne. Correspondant de France 2 à Jérusalem depuis plus de 30 ans, le reporter explique au Point.fr pourquoi l'actuelle flambée de violence était inévitable. Le Point.fr : Qui est Yehuda Glick ? Charles Enderlin : C'est un des principaux activistes du sionisme religieux pour le droit des juifs à aller prier sur l'esplanade des Mosquées (le mont du Temple pour les juifs). Et il peut y accéder depuis qu'il a réussi à obtenir un diplôme de guide touristique lui permettant d'accompagner des groupes juifs religieux, autorisés par la police à visiter l'esplanade depuis quelques années du dimanche au jeudi, pendant plusieurs heures. Pourquoi a-t-il été visé ? Pour les musulmans, Yehuda Glick est le plus visible des militants pour le droit à la prière juive sur l'esplanade. Les photos de ses visites sont publiées sur Internet et reprises sur les sites d'activistes palestiniens, qui s'insurgent contre "ce colon qui veut [leur] prendre [leurs] saintes...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • odnaz le vendredi 31 oct 2014 à 10:01

    L'Occident est lamentablement complice dans cette sale histoire là-bas depuis 65 ans. Quand allons-nous avoir des leaders qui vont résoudre de gré ou de force ce cancer de la planète ?

  • charleco le vendredi 31 oct 2014 à 09:28

    Avec la venue de Jésus, le changement c'est que Dieu n'est plus un dieu guerrier et vengeur, mais un dieu d'amour. Les juifs ne reconnaissent pas Jésus et en sont resté à l'Ancien Testament et à la loi du talion. Le messie qu'ils attendent est un homme politique qui conquerra toute la région, de la Méditerranée au Jourdain, voire plus.

  • M4189758 le vendredi 31 oct 2014 à 08:46

    JPi - Depuis la venue du Christ la terre promise n'est plus un bout de terre mais la vie promise en partage avec Dieu.

  • charleco le jeudi 30 oct 2014 à 18:18

    Il suffit de boycoter leurs produits.

  • aerosp le jeudi 30 oct 2014 à 18:14

    Quand allons nous envoyer nos soldats pour leur botter le cul

  • Berg690 le jeudi 30 oct 2014 à 17:08

    Pourquoi religieux?