Charge de François Hollande contre le FN, Marine Le Pen réplique

le
14
APRÈS UNE CHARGE DE FRANÇOIS HOLLANDE CONTRE LE FN, MARINE LE PEN DÉNONCE LA CARICATURE DU FN
APRÈS UNE CHARGE DE FRANÇOIS HOLLANDE CONTRE LE FN, MARINE LE PEN DÉNONCE LA CARICATURE DU FN

PARIS (Reuters) - François Hollande a appelé à "arracher" les électeurs au FN qui est "tout sauf le parti de la République", s'attirant mercredi une vive réplique de Marine Le Pen, qui a dénoncé des "anathèmes" et une "caricature grotesque" de son parti.

Devant des lecteurs du Parisien, le chef de l'Etat affirme dans un entretien publié mercredi que "les propositions du FN sont autant de reculs pour notre pays" et qu'il faut les combattre à l'approche des élections départementales fin mars.

"La seule attitude à avoir, câ¤(TM)est dâ¤(TM)aller chercher les électeurs du FN, les arracher même pour leur parler et les convaincre", dit-il. "Car si le FN est dans la République, puisqu'il participe aux élections, c'est tout sauf le parti de la République".

François Hollande entérine l'idée selon laquelle le Front national est devenu la première formation politique. "C'est un échec collectif quand un parti d'extrême droite est le premier parti de France", dit-il.

Le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, a également appelé à combattre le parti de Marine Le Pen, donné en tête en intentions de vote dans la plupart des sondages aux élections départementales de fin mars.

"Le 22 mars, c'est le premier tour. L'enjeu c'est de se mobiliser, d'aller voter. C'est une bataille contre le FN!", a-t-il dit sur France Info.

Marine Le Pen a estimé sur iTELE que la critique de son parti était devenu "le trouble obsessionnel compulsif, le Toc de la classe politique française (...) le programme commun de l'UMPS!"

François Hollande ferait mieux "d'arracher les Français à la misère, au chômage, à l'insécurité, au danger de l'islamisme fondamentaliste", a-t-elle dit, dénonçant "une surenchère de violence dans les mots choisis".

Interrogé sur les commentaires du chef de l'Etat sur ses propositions, elle a répondu: "Ce sont des anathèmes (...) on est dans la caricature grotesque".

Le vice-président du FN, Florian Philippot, a jugé la phrase de François Hollande "très méprisante" envers les électeurs du Front national. "Qu'est-ce qu'on arrache normalement? Des mauvaises herbes", a-t-il dit sur Europe 1.

Selon un sondage Odoxa pour Le Parisien, publié la semaine dernière, le FN rassemble 33% d'intentions de vote pour le premier tour du 22 mars, au détriment de l'UMP et son allié l'UDI (27%) et, surtout, du PS, relégué à'%.

Handicapé par le mode de scrutin, le FN aura toutefois du mal à traduire cette avance au second tour. Selon une estimation du Monde, il pourrait viser quatre départements et obtenir des dizaines d'élus, contre deux actuellement.

(Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • JOG58 le mercredi 4 mar 2015 à 14:17

    INCROYABLE qu'un president puisse tenir de tels propos. De quel droit porcinet pretend que le FN n'est pas un parti de la Republique...et l'extreme gauche c'est quoi : idem FN. Alors arrêtons les caricatures indignent d'un president, indigne s'un parti politique. Les socialos sont tombés très bas et pourtant ce sont eux qui ont favorisé l'ascension du FN.

  • JMH01 le mercredi 4 mar 2015 à 14:10

    Charles revient! Ton bateau est en train de couler suite à l'invasion des verts et des collabo-fonctionnaires!

  • paspad le mercredi 4 mar 2015 à 13:40

    Moi président de la république, je ne serai pas le chef de la majorité ................... AH BON !!!

  • pbenard6 le mercredi 4 mar 2015 à 13:39

    il ne s'améliorera jamais!

  • saggy le mercredi 4 mar 2015 à 13:39

    çà sent la panique à gauche ....le pédalo chavire, le scooter est en rade, !!!

  • trador8 le mercredi 4 mar 2015 à 13:39

    Vite Armando va recevoir de Hollande la légion d'honneur, puis les honneurs de la république après le sénat.

  • 1V27TB le mercredi 4 mar 2015 à 13:30

    il pourrait viser ?qu'en savez vous?On s'inquiéte de la France en période électorale !!!les Français mangent tous les jours

  • birmon le mercredi 4 mar 2015 à 13:18

    Le Fn est le seul parti d'opposition au pouvoir socialiste. Le peuple se prononcera et la "démocratie à la française" permettra qu'1/3 des électeurs soient représentés par quelques élus. Ce progrès n'est pas un drame mais au contraire une chance pour l'avenir.

  • aiki41 le mercredi 4 mar 2015 à 12:59

    François Hollande est le Président de tous les français. De ce fait, il ne peut en aucun cas tenir des propos de la sorte. Ces dogmatiques qui nous gouvernent sont un vrai danger pour notre République, pour nos libertés.

  • brinon1 le mercredi 4 mar 2015 à 12:49

    DONC suivant Gouda, les monarchistes sont également de la mauvaisehHerbe ? il est vrai qu'ils ne font que 3% de l''éléctorat, mais celà en dit long sur la "propriété" du vote des citoyens électeurs.