Cette maison (et son propriétaire) ont survécu à un énorme incendie

le
2

Le propriétaire de cette maison en béton en forme de dôme avait anticipé, en la construisant, que la zone était sujette aux incendies. Résultat : aucune égratignure après le passage d’un mur de flammes.

Voici une belle histoire qui mérite d’être raconté: pour une fois, le passage d’un incendie n’est pas (que) porteur de mauvaises nouvelles... Un résident américain de l’État de Washington a vraisemblablement eu l’une des plus brillantes idées de sa vie lorsqu’il décide, en 1999, de construire sa maison au milieu des forêts et de la végétation de cet État qui est particulièrement sujet aux incendies. Il décide donc de faire construire sa maison entièrement en béton, un matériau très résistant au feu.

Au milieu des feux de forêt qui ont fait rage cette semaine dans la partie est de l’État de Washington, le propriétaire de cette maison a donc pu assister, impuissant, au passage des murs de flammes qui ont complètement carbonisé les arbres et toute la végétation alentours. Bien à l’abri chez lui, il a vu l’incendie passer sur sa maison... qui s’en est tirée quasiment indemne. Une impressionnante vidéo publiée par CNN dévoile cette scène peu commune.

C’est un dôme de ciment adossé la colline

Lorsqu’il a vu les flammes arriver, John Belles savait que lui et sa maison en forme de dôme, adossée à une colline, ne risquerait pas grand chose... Il a expliqué à CNN avoir attendu que l’incendie ne soit plus qu’à une trentaine de mètres de chez lui pour se retirer en sécurité à l’intérieur. Une fois l’incendie passé, il se rend compte que seul un pot de fleur qu’il avait malencontreusement oublié devant chez lui avait été carbonisé. En revanche, il a été surpris de constater que les couches de PVC sur sa maison n’avaient pas fondu. Un phénomène qu’il attribue à la pulvérisation d’eau juste avant le passage des flammes.

Dans cette partie de l’État de Washington, les incendies sont si fréquents et si dévastateurs que les secours n’ont malheureusement pas le temps de protéger les habitations... Si sa maison est intacte, Belles a néanmoins du être évacué, afin d’attendre que les services d’électricité se rétablissent dans la région. Il pourra ensuite regagner son domicile!

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • patgabon le mercredi 2 sept 2015 à 12:26

    il n'a pas respiré de fumée, aucune intoxication ????

  • M5503580 le jeudi 27 aout 2015 à 16:02

    Belle histoire ! Maintenant il a pour maison, un dôme de béton dans un univers calciné... On peut dire qu'il a fait un bon choix et vit maintenant dans le décors du prochain film catastrophe ...