Cessez-le-feu globalement respecté en Ukraine, selon l'armée

le
0
SELON L'ARMÉE UKRAINIENNE, LE CESSEZ-LE-FEU EST GLOBALEMENT RESPECTÉ
SELON L'ARMÉE UKRAINIENNE, LE CESSEZ-LE-FEU EST GLOBALEMENT RESPECTÉ

KIEV (Reuters) - L'armée ukrainienne a déclaré dimanche que les rebelles séparatistes pro-russes avaient bombardé des positions ukrainiennes par dix fois depuis l'entrée en vigueur du cessez-le-feu à minuit, mais que la trêve était dans l'ensemble respectée.

L'accord conclu jeudi lors du sommet quadripartite de Minsk qui réunissait les présidents ukrainien Petro Porochenko, russe Vladimir Poutine, français François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel, prévoit notamment la création d'une zone démilitarisée et le retrait des armes lourdes.

Le conflit dans l'est de l'Ukraine, qui a débuté en avril dernier, a fait plus de 5.000 morts.

Les quatre dirigeants feront dimanche après-midi par téléphone une première évaluation de la mise en oeuvre du cessez-le-feu, a déclaré la présidence française.

"Au matin du 15 février, il y a eu dix bombardements sur nos positions par les rebelles, principalement dans la région de Debaltseve", a déclaré un porte-parole de l'armée, Anatoli Stelmatch, joint par téléphone.

Vers 08h00, un journaliste de Reuters dans l'est de l'Ukraine a dit avoir entendu le son de l'artillerie lourde dans la direction de Debaltseve, noeud routier et ferroviaire stratégique, où les forces gouvernementales sont sous la pression des séparatistes qui les entourent.

Un autre porte-parole militaire, Vladislav Selezniov, a dit que le cessez-le-feu était dans l'ensemble respecté.

"Les bombardements (par les rebelles) ne sont pas permanents et sont localisés", a-t-il dit.

Selon un commandant des rebelles cité par le service d'information des séparatistes, DAN, les rebelles ont ouvert le feu pour se défendre, après que les forces ukrainiennes eurent violé la trêve autour de Debaltseve.

"Des unités ont été contraintes d'ouvrir le feu en réponse", a déclaré Edouard Basourine selon DAN.

(Pavel Polityuk avec Gleb Garanich; Jean-Stéphane Brosse et Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant