Ces milliards que la France perd en gérant mal ses déchets

le
0

La gestion des déchets coûte 10 milliards d'euros par an au pays, avec des résultats encore insuffisants par rapport à nos voisins européens. Seule satisfaction : la production de déchets continue de diminuer.

Victoire: la France produit moins de déchets. Selon les derniers chiffres publiés par Eurostat, chaque Français a produit en 2014 quelque 511 kilos de déchets municipaux, c'est-à-dire les déchets, notamment ménagers, collectés par les municipalités. Non seulement c'est mieux qu'en 2013, où la France produisait alors 517 kilos de déchets par habitant, mais c'est aussi mieux que certains de nos voisins européens.

Le Danemark glane le bonnet d'âne, avec 759 kilos de déchets par habitant, juste devant la Suisse. L'Allemagne, le Luxembourg mais aussi les Pays-Bas font eux aussi moins bien que la France. L'Hexagone reste cependant au-dessus de la moyenne européenne (475 kilos par habitant). Parmi les pays les moins créateurs de déchets, on retrouve la Roumanie (254 kilos), la Pologne (272 kilos) et la Lettonie (281 kilos).

Autre motif de satisfaction pour la France: l'intégralité des déchets collectés est traitée, du recyclage à la mise en décharge. Ce qui est cependant le cas pour la plupart des pays de l'Union européenne. La Slovénie, la Bosnie et la Serbie constituent les mauvais élèves en la matière, avec moins de 80% de déchets traités.

Des efforts à faire

La France a cependant encore des efforts à faire. Tout d'abord, le taux de recyclage des déchets collectés reste faible (22%), sous la moyenne européenne de 28%. La Slovénie au contraire, bien que très en retard dans le traitement de ses déchets, est à la pointe du recyclage, avec 49% de déchets traités recyclés. L'Hexagone fait mieux dans le domaine du compost (17%, alors que la moyenne européenne est de 16%) mais reste à la traîne en matière d'incinération (35%, au-dessus de la moyenne de 27%) et de mise en décharge (26%, sous la moyenne de 28% mais loin derrière nos voisins allemand, belge ou hollandais).

Un résultat d'autant plus alarmant que la France manque clairement d'efficacité dans la gestion de ses déchets. Dans son dernier rapport annuel, la Cour des Comptes révélait que le pays avait mobilisé en 2013 plus de 10  milliards d'euros pour cette tâche. L'institution souligne notamment la mauvaise performance des centres de tri: on en compte quatre fois plus qu'en Allemagne mais la France reste tout de même loin derrière son voisin en matière de recyclage.

La Cour des Comptes fustige la taille de la plupart des centres de tri, qui ne peuvent trier que 10.000 tonnes de déchets par an. Non seulement ils coûtent en moyenne 38% plus cher que leurs concurrents étrangers mais 85% d'entre eux seraient inadaptés à l'extension des consignes de tri, pourtant prévue par la loi pour 2025, au plus tard.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant