Ces élus de Paris qui bénéficient de logements sociaux !

le
29
Anne Hidalgo lors du premier conseil de Paris, le 5 avril 2014.
Anne Hidalgo lors du premier conseil de Paris, le 5 avril 2014.

"Je souhaite qu'aucun conseiller de Paris ne soit locataire d'un logement attribué par la Ville ou un de ses bailleurs", tweetait Anne Hidalgo en décembre 2013. Quelques heures plus tôt, Mediapart révélait que cinq adjoints de Bertrand Delanoë occupaient un logement social. Six mois plus tard, rien n'a changé ou presque. Des élus de Paris, à l'image d'Antoinette Guhl, adjointe EELV à l'économie solidaire, continuent de bénéficier des mêmes avantages. À une différence près : Anne Hidalgo a fait du logement sa grande priorité. Pas plus tard que lundi 23 juin, la maire présentait sa nouvelle politique du logement. Parmi les mesures phares ? Un nouveau système d'attribution des logements sociaux. Son but ? Rendre "plus fiable, juste, transparente et lisible" l'attribution des logements. Obtenir un logement social à Paris relève de l'exploit. Et pour cause, il faut compter en moyenne 42 mois d'attente. En 2013, 148 000 Parisiens ont déposé un dossier en vue de l'attribution d'un logement social, selon la DRIHL (Direction régionale et interdépartementale de l'hébergement et du logement). Seuls 12 000 d'entre eux ont obtenu une réponse favorable. Un faible taux qui n'empêche pas certains privilégiés de continuer à profiter de ces logements trop rares. Précision importante, à l'exception de Raphaëlle Primet, les élus incriminés sont tous locataires de logements sociaux financés par un prêt locatif intermédiaire, dit PLI. Une catégorie...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • j.sallio le dimanche 6 juil 2014 à 23:31

    Ses 12 ans de mandat avec sa consœur socialiste a laisséun lourd tribu de dettes dans les comptes de la trésorerie de Paris.la question est de savoir comment elle compte épurer les comptes.Elle parlait de passer l'amende de stationnement à 140 europour faire concurrence à Londres. Ce sont les Parisien qui vont Être heureux.

  • YAAC2 le mercredi 2 juil 2014 à 14:10

    Republique bananière...ya bon Banania

  • fbordach le dimanche 29 juin 2014 à 10:50

    Bienvenue au Kolkhoze ! Faites ce que je dis, pas ce que je fais...

  • nanard83 le vendredi 27 juin 2014 à 19:05

    xenfab , cela serait étonnant que des prétendants à une élection à Paris aient droità un logement social . ce sont déjà des nantis avant l'élection

  • M7403983 le mardi 24 juin 2014 à 21:00

    Tout à fait exact ppetitj . Bien vu !!

  • M1310580 le mardi 24 juin 2014 à 18:17

    membre du parti = super bonus de points et attribution prioritaire !

  • ppetitj le mardi 24 juin 2014 à 17:59

    Ils ont toujours le sourire hypocrite ceux qui trempent les mains dans le pot de confiture et donnent des leçons de morales...Montrer les erreurs des autres pour éviter que l'on voit les siennes...C'est le principe même de l'illusion...

  • xenfab le mardi 24 juin 2014 à 16:20

    Et tant qu'à faire pour certains, lisez l'article jusqu'au bout, il y a des élus d'opposition UMP qui sont également concernés.

  • xenfab le mardi 24 juin 2014 à 16:19

    Ce n'est pas scandaleux qu'au moment où ils sont élus , certains habitent des logements sociaux, si ils ont été attribués normalement. L'élection a eu lieu il y a 2 mois, il est normal qu'il y ait un délai raisonnable pour se mettre en conformité, puisqu'on ne peut anticiper le résultat du vote. Ensuite, c'est impardonnable, et je serai le 1er à le dénoncer, mais il faut surveiller l'évolution avant de mordre comme un pitbull ...

  • M7093115 le mardi 24 juin 2014 à 14:18

    ( suite )Il faut refonder une vraie démocratie dans ce pays malade de son système politique( fin du cumul des mandats, fin du rôle écrasant de la fonction publique en politique..)Redonner le pouvoir au peuple ( référendum facilité...) Vaste programme...