Ces 107 produits qui fâchent les adeptes du «manger sain»

le
0

«Le Bon Choix au supermarché» disponible le 7 avril aux éditions Thierry Souccar recense plusieurs produits qu'il juge à éviter dans les enseignes de grande distribution.

Il faut savoir faire ses courses avec précaution. Comme chaque année depuis maintenant 7 ans, le guide «Le bon choix au supermarché» (Editions Thierry Souccar) cherche à alerter les consommateurs. Cette édition 2016 recense pas moins de 323 produits à éviter dont 107 à «bannir définitivement de votre chariot de courses en raison de leurs teneurs en additifs et en matières premières de mauvaise qualité». Le guide y va fort. Basé sur l'étude de 800 produits, il a été réalisé par les diététiciens, nutritionnistes et journalistes scientifiques de LaNutrition.fr.

L'étude prévient aussi que des aliments catalogués comme «sains» sont concernés. Il y a des «faux-amis», certaines salades-repas contiennent par exemple environ 15 additifs pour moins de 20% de légumes. Les rayons bio et sans gluten ne sont pas non plus épargnés. Certains produits bio et sans gluten sont en effet, peu caloriques et contiennent peu de sucre ajouté, mais possèdent un index glycémique élevé et sont fabriqués avec des ingrédients bas de gamme.

Parmi la liste des 107 aliments à bannir se trouvent des «pasta box» - boites de pâtes - souvent remplies d'additifs, ou encore des briques de soupes trop sucrées. Les faux produits diététiques sont également pointés du doigt. Par exemple, les galettes de riz au chocolat noir de Gerblé annoncées «sans sucres ajoutés» détiennent un index glycémique important.

La solution incomplète de l'étiquetage nutrionnel

Le débat fait rage depuis le lancement du projet de santé publique porté par Marisol Touraine. Le système d'information nutritionnelle choisi et proposé aux autorités sanitaires françaises par le responsable du Programme national nutrition santé (PNNS) est loin de faire l'unanimité. Celui-ci est représenté sous la forme d'un code de 5 couleurs et 5 lettres. «Le Bon Choix au supermarché» cherche aussi à démontrer que ce système n'est pas infaillible.

Selon Elvire Nérin, directrice éditoriale des Editions Thierry Souccar, «l'outil n'est pas parfait, il tient compte de la quantité de sucre mais pas de l'index glycémique, il ne tient pas non plus compte des additifs.». Elle relativise toutefois: «c'est indéniablement un pas dans la bonne direction». Le guide prend comme exemple le «cassoulet mitonné» de William Saurin qui avec le code 5 couleurs du PNNS obtient un feu vert, mais qui se voit attribuer une mauvaise note par «Le Bon Choix au supermarché». Surtout, le guide donne les conseils pour bien choisir ses produits.

Quelques conseils pour bien choisir ses produits

S'il vous faut choisir entre deux aliments, voici une liste non exhaustive dressée par «Le Bon Choix au supermarché» des conseils à suivre pour choisir les bons aliments.

• Il faut choisir l'aliment dont la liste d'ingrédients est la plus courte.

• Prendre celui qui est fabriqué avec des ingrédients que l'on peut trouver dans son placard, c'est-à-dire pas d'oeuf en poudre, pas de protéines de lait ni de sirop de glucose...

• Privilégier celui qui contient peu voire pas d'additifs et le moins de sucre ajouté possible.

• Ne jamais prendre de produits soi-disant allégés en matières grasses.

• Choisir de préférence des corps gras de qualité comme les huiles végétales en l'état, le beurre, la crème et la graisse d'oie.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant