Ce que l'on sait du meurtre des policiers à Magnanville

le
1
Une voiture de police à Magnanville, à 45 kilomètres de Paris, le mardi 14 juin. 
Une voiture de police à Magnanville, à 45 kilomètres de Paris, le mardi 14 juin. 

Lundi 13 juin, 21 heures

Un homme attaque un commandant de police de 42 ans en civil devant son domicile.

Il se retranche ensuite dans la maison, où le Raid donne l'assaut vers minuit.

Le tueur est abattu. Le corps de la compagne de la victime, également fonctionnaire de police, est retrouvé à l'intérieur.

Un garçon de trois ans est « sauvé ».

Mardi 14 juin, 3 heures

L'agence Amaq, liée au groupe État islamique, affirme qu'un « combattant » de l'organisation djihadiste est à l'origine de cette attaque.

Il s'en est revendiqué durant les négociations avec le Raid.

Il aurait également revendiqué son acte sur Facebook Live peu avant 21 heures.

Le parquet antiterroriste s'est saisi de l'enquête.

7 h 30 : Les politiques rendent hommage sur Twitter au couple de policiers tués.

8 h 30 : Le tueur présumé est identifié :...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • AND.KOTE il y a 6 mois

    Merci à madame Taubira