Ce que l'on sait du logeur des terroristes présumés à Saint-Denis

le
0
Jawad Bendaoud a été interviewé par BFM TV avant d'être emmené par la police.
Jawad Bendaoud a été interviewé par BFM TV avant d'être emmené par la police.

Il prétend ne pas connaître les deux individus qu'il hébergeait chez lui depuis quelques jours. "J'ai appris que c'était chez moi que la police intervenait. Je découvre à l'instant que des individus y sont retranchés et... voilà. Je n'étais pas au courant que c'étaient des terroristes", expliquait Jawad Bendaoud, 29 ans, ce mercredi matin aux journalistes de BFM TV, peu avant d'être emmené par des policiers pour être interrogé.

L'homme a expliqué à l'AFP que c'était un ami qui lui avait présenté "deux potes qui venaient de Belgique" et lui avait demandé de les héberger quelques jours. "J'ai dit qu'il n'y avait pas de matelas, ils m'ont répondu : Ce n'est pas grave. Ils voulaient juste de l'eau et faire la prière", a-t-il poursuivi.

Un lourd casier judiciaire

Jawad Bendaoud leur aurait donné les clés de son appartement du 8, rue du Corbillon à Saint-Denis sans poser davantage de questions. Une version que la police a du mal à croire. C'est, de fait, dans ce logement, visé par un assaut des unités antiterroristes mercredi matin, qu'ont été interpellées les cinq personnes que la police suspecte d'avoir été "complices" des commandos qui ont réalisé les attaques de vendredi dernier. C'est aussi dans ce logement qu'une femme s'est donné la mort en faisant exploser une charge explosive et qu'un autre homme a été tué par les forces de l'ordre au cours d'échanges nourris de coups de feu.

Si la police...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant