Ce que déclarait aux policiers Erwan G., ancien militaire passé au djihad

le
2
Capture d'écran d'une vidéo de propagande de l'organisation État islamique montrant l'exécution de masse de soldats de l'armée syrienne.
Capture d'écran d'une vidéo de propagande de l'organisation État islamique montrant l'exécution de masse de soldats de l'armée syrienne.

Il se présente comme un ancien lieutenant-parachutiste de l'armée française. En réalité, selon la défense, c'est un simple soldat de première classe au 1er régiment de chasseurs parachutistes de Pamiers, un engagé volontaire dont le contrat n'a pas été renouvellé par l'armée. Erwan G. était apparu, sous son nom de converti, sur une vidéo de propagande de l'organisation État islamique tournée à Raqqa et intitulée "Une journée passée avec les moudjahidine de France" et diffusée sur le Web en avril 2014.

Interrogé par la DGSI à son retour en France en juin dernier, l'ancien para a confirmé sa participation : "C'est un film qui appelle les frères francophones à faire le djihad. Ayant appris que j'avais servi dans l'armée française, on a trouvé opportun de m'y faire apparaître..." Depuis huit mois, Erwan G. est incarcéré en région parisienne.

La France est l'ennemie de l'islam

L'ancien militaire a d'abord rejoint les rangs d'al-Qaida avant de se tourner vers Daesh. Il a été membre de la Katiba al-Battar, connue pour être celle des Libyens aguerris au combat. Avec les Belges, ils sont considérés comme les meilleurs soldats. Les chefs de Daesh les envoient en première ligne combattre les "frères ennemis" de Jabaht al-Nosra, affilié à al-Qaida ou l'armée syrienne libre (ASL, rébellion anti-Bachar non confessionnelle). Il a d'ailleurs été blessé par une grenade lors d'un affrontement avec al-Qaida.

L'ex-para s'est confié aux...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6437502 le vendredi 23 jan 2015 à 14:25

    Pourquoi ne l'a-t-on pas fait rejoindre la willaya7 ?

  • M7097610 le vendredi 23 jan 2015 à 14:11

    pourquoi est il revenu s'il n'est pas bien en France ?