Ce qu'il faut savoir de l'affaire Vincent Lambert

le
0
Vincent Lambert est un tétraplégique en état végétatif dont le sort déchire la famille. Photo d'illustration.
Vincent Lambert est un tétraplégique en état végétatif dont le sort déchire la famille. Photo d'illustration.

29 septembre 2008 : Vincent Lambert, 32 ans, est victime d'un accident de la route et est hospitalisé dans le coma.16 novembre 2011 : après plusieurs séjours dans des services spécialisés, Vincent est admis au CHU de Reims sous la responsabilité du docteur Kariger. Automne 2012 : aucun code de communication n'a pu être établi, aucune amélioration n'a été obtenue. Les soignants perçoivent des signes de souffrance qui incitent le docteur Éric Kariger à entamer une réflexion collégiale, dans le cadre de la loi Leonetti, sur un éventuel arrêt de traitement.Printemps 2013 : après plusieurs mois de réflexion, un arrêt de l'alimentation par sonde est décidé en accord avec l'épouse de Vincent. La mère s'y oppose.10 avril 2013 : l'équipe retire la sonde sans que les parents aient été prévenus de l'arrêt de traitement. 11 mai 2013 : le juge des référés enjoint au CHU de Reims de rétablir l'alimentation après 31 jours d'arrêt. 9 décembre 2013 : une nouvelle collégiale, prenant en compte l'avis de trois médecins extérieurs, est organisée. Elle conclut une fois de plus à l'obstination déraisonnable. 16 janvier 2014 : à nouveau saisi en référé liberté par les parents et deux membres de la fratrie, le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne suspend la mise en oeuvre de l'arrêt de traitement. La chambre de Vincent est sécurisée. 31 janvier 2014...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant