"Ce qu'a fait Mère Teresa est insuffisant mais indispensable"

le
0
Mère Teresa est canonisée ce dimanche.
Mère Teresa est canonisée ce dimanche.

Depuis Rome, le Français Michel Roy gère l'un des plus grands réseaux caritatifs du monde ? aussi puissant que La Croix-Rouge. Il est, en effet, le secrétaire général de Caritas Internationalis, qui fédère 165 ONG catholiques (dont le Secours catholique en France) et 3 millions de salariés et bénévoles partout sur la planète. Pour Le Point, il remet en perspective la dimension chrétienne de l'engagement de Mère Teresa.Le Point.fr : Que retenez-vous de l'héritage de Mère Teresa ?

Michel Roy : J'ai eu la chance de pouvoir la croiser à plusieurs reprises, mais j'ai pu surtout la rencontrer en petit comité à Phnom Penh à la fin des années 1980. Elle cherchait à mettre la main sur une maison appartenant aux Khmers rouges pour la transformer en centre. La partie, comme l'on peut l'imaginer, n'était pas facile, mais elle a obtenu gain de cause. Quand j'ai eu cette réunion avec elle, j'ai été frappé par sa présence immédiate. Elle n'était pas très grande, déjà âgée, mais son regard vous transperçait. Et elle allait tout de suite au but, à savoir le service des exclus. C'était une femme pleinement habitée par sa mission, on s'en apercevait aussitôt. Elle était née dans une famille aisée, en tout cas pas pauvre, de Macédoine, elle est entrée dans une congrégation de s?urs enseignantes et elle a été envoyée en Inde. Elle...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant