Catherine Meurisse, crayon léger et trait taquin

le
0

Catherine Meurisse vit par et pour le dessin. Ses crayons l'ont d'ailleurs sauvée, elle qui a échappé de peu à la tuerie de Charlie hebdo en janvier 2015. Depuis plus de dix ans, elle met son sens de l'humour au service du journal satirique et de ses propres albums de BD, drôles et érudits. Après avoir raconté son traumatisme dans "La légèreté", Catherine Meurisse croque la vie sexuelle de ses contemporains dans "Scènes de la vie hormonale".

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant