Carton rouge écologique pour Arsenal

le
1
Arsène Wenger a dû se justifier sur le trajet en avion de son équipe. Image d'illustration.
Arsène Wenger a dû se justifier sur le trajet en avion de son équipe. Image d'illustration.

Alors que la COP21 commence, la décision d'Arsenal n'est pas passée inaperçue. Tandis qu'à Paris, les chefs d'État vont tenter de se mettre d'accord pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, l'équipe d'Arsène Wenger a décidé de prendre l'avion pour 150 kilomètres, soit 14 minutes de vol? La décision a choqué les associations écologistes qui décernent au club « un carton vert ». «Les footballeurs semblent vivre dans une sorte de bulle, entièrement déconnectée de ce qu'il se passe aujourd'hui et des préoccupations sur la pollution », explique Jennifer Parkhouse, membre de l'association les Amis de la Terre, citée par leDaily Mail, jugeant ironique que le match se déroule en même temps que la marche pour le climat à Londres.

« Une exception » pour Arsène Wenger

Ella Gilbert, porte-parole de l'association Plane Stupid, signale dans leEvening Standard que « c'est une distance que vous pouvez faire en deux heures en train sans impacter le changement climatique. C'est ridicule. » Elle ajoute, cinglante : « Je suis une fan depuis longtemps des Gunners. Je suis quelquefois embarrassée par mon équipe, mais je préfère l'être après le match qu'avant. » Les réactions négatives se sont également propagées sur les réseaux sociaux.

Visiblement agacé par la polémique, Arsène Wenger, l'entraîneur français du club anglais, a expliqué les raisons de ce trajet en avion : « Nous...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cmoineau le dimanche 29 nov 2015 à 17:51

    Et la France avec ses ( 12 ) blocs de glace venant du Groenland, c'est écologique ?