Cabana - Geoffroy Didier au pays des "ringards" !

le
0
Geoffroy Didier, ne vous fiez pas à sa mine de jeune premier !
Geoffroy Didier, ne vous fiez pas à sa mine de jeune premier !

Il n'a pas la gueule de l'emploi, mais Geoffroy Didier est l'activiste de cette campagne. Il faut voir comment le vice-président LR du conseil régional d'Ile-de-France canarde des propositions qui décoiffent d'abord ses propres cheveux : mettre fin aux subventions publiques des syndicats ; interdire préventivement de manifestation tous ceux qui sont connus des services de renseignements ; exonérer totalement les donations pendant deux ans pour mobiliser l'épargne privée. Alors bien sûr, il est de bon ton, rue de Vaugirard, au siège des Républicains, de brocarder ce jeune homme de 40 ans tout juste qui a « l'outrecuidance », persiflent ses aînés ? c'est-à-dire tous les ténors de son parti ?, de s'être déclaré candidat à la primaire de la droite et du centre.

« Les médias rendent fous !» a réagi Brice Hortefeux, désolé, quand celui qui fut son collaborateur lui a annoncé sa décision de se lancer dans la compétition. « Geoffroy qui ? » cingle de son côté Nicolas Sarkozy ? l'ancien président n'avait pas vu venir ce garçon à la mine de jeune premier qui, jusque-là, s'était présenté comme un bébé Sarko et avait eu l'habileté de co-animer la Droite forte avec Guillaume Peltier. Époque révolue. Aux sarkozystes qui s'indignent de cette « trahison », l'intéressé rétorque : « Ce que je fais, Sarkozy l'a fait. Comment pourrait-il me reprocher de faire ce que lui-même a fait ? »

Didier...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant