C'est officiel, Arnaud Montebourg n'aime pas Jean-Marc Ayrault

le
0
Le ministre de l'Économie Arnaud Montebourg, le 21 juin 2014 à Paris.
Le ministre de l'Économie Arnaud Montebourg, le 21 juin 2014 à Paris.

C'était jusqu'à présent une rumeur, la voilà confirmée par le principal intéressé, comme le rapporte Le Lab d'Europe 1. Ce lundi, Arnaud Montebourg a expliqué sur BFM-TV que, si Jean-Marc Ayrault avait été reconduit à la tête du gouvernement au moment du remaniement, il aurait démissionné.L'entourage de l'ex-ministre du Redressement productif avait déjà fait savoir qu'une nouvelle cohabitation entre Arnaud Montebourg et Jean-Marc Ayrault n'était pas envisageable. C'est en tout cas ce que rapportait Le Monde en mars, assurant que le troisième homme de la primaire PS de 2011 répétait à ses proches que sa lettre de démission du gouvernement était prête "en cas de gouvernement Ayrault III".C'est pourtant la première fois qu'Arnaud Montebourg s'exprime ouvertement sur le sujet, même s'il ne précise pas les raisons de cet ultimatum : "J'ai exprimé au président de la République que, s'il nommait à nouveau Jean-Marc Ayrault, je ne souhaitais pas continuer pour des raisons que je n'ai pas exprimées publiquement."Le dossier FlorangeLa rancoeur de l'actuel ministre de l'Économie à l'égard du prédécesseur de Manuel Valls n'est pas nouvelle, ni d'ailleurs les menaces de démission d'Arnaud Montebourg... Le désamour date notamment du dossier Florange, dont l'ancien ministre du Redressement productif souhaitait la nationalisation en décembre 2012. Violemment désavoué par l'ex-Premier ministre, qui avait estimé que la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant