C'est aux enfants d'imaginer la future place de la Bastille

le , mis à jour à 15:12
2

EN IMAGES - Alors que vient d’être lancée la concertation sur le réaménagement de la place de la Bastille, un concours propose aux enfants de 5 à 12 ans d’imaginer l’avenir de cette grande place parisienne.

La place de la République a déjà eu droit à son lifting (achevé en juillet 2013) et la place de la Bastille devrait être la prochaine à se métamorphoser en devenant semi-piétonne dans un futur proche. Alors que la Ville a lancé en décembre dernier la concertation sur le réaménagement de cette place, le Pavillon de l’Arsenal et le magazine Paris Mômes ont eu la bonne idée de lancer un concours de dessins sur ce thème, destiné aux 5-12 ans et baptisé «Prends la Bastille!». Une bonne façon de stimuler la créativité et, peut-être d’éviter les polémiques ayant suivi les travaux de la place de la République.

Le principe? Les enfants sont tout simplement appelés à proposer le projet de leurs rêves en inventant les espaces piétons, terrains de sport, espaces ludiques, de verdure, équipement de loisirs qu’ils souhaitent retrouver dans ce lieu. Ils disposent pour cela d’un plan sommaire de la place (téléchargeable ici) mais peuvent également présenter leur projet sur papier libre.

Dessins primés et exposés

Les concurrents ont jusqu’au 31 mars pour envoyer leur dessin et seront départagés par un jury composé d’une personnalité de la ville de Paris et de professionnels (architectes et urbanistes). Les dessins les plus inventifs seront exposés au Pavillon de l’Arsenal et les lauréats du jury se partageront plusieurs prix, tels qu’une trottinette et son casque ou des boîtes de Lego City permettant de construire des villes imaginaires sans oublier des livres-jeux «De Lutèce au Grand Paris» retraçant l’histoire de la capitale.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • faites_c le vendredi 6 fév 2015 à 18:24

    "Les enfants sont tout simplement appelés à proposer le projet de leurs rêves en inventant les espaces piétons, terrains de sport, espaces ludiques, de verdure, équipement de loisirs qu’ils souhaitent retrouver dans ce lieu." Et si le rêve des enfants n'était pas de voir des piétons mais au contraire de voir un maximum d'engins roulant et encombrant cette place? Je suppose que si des dessins présentaient ce type de rêves qu'ils iraient tout droit à la poubelle!

  • j.delan le vendredi 6 fév 2015 à 16:20

    Etrange initiative : combien de petits parisiens situent cette place sur une carte : démagogie de tout petit niveau.