Buste d'Olympe de Gouges à l'Assemblée : une arrivée polémique

le
0
Marie Gouze dite Olympe de Gouges est une femme de lettres francaise, devenue femme politique et polémiste, morte guillotinée à Paris le 6 Novembre 1793. FRANCE
Marie Gouze dite Olympe de Gouges est une femme de lettres francaise, devenue femme politique et polémiste, morte guillotinée à Paris le 6 Novembre 1793. FRANCE

Olympe de Gouges bientôt à l'Assemblée. Comme le révèle ce jeudi le magazine

Valeurs actuelles

,  le buste de cette femme de lettres de la deuxième moitié du XVIIe siècle devrait faire son entrée dans la salle des Quatre-Colonnes. Le buste de cette pionnière du féminisme français, qu'Anne Hidalgo espérait voir transférer au Panthéon il y a deux ans, devrait prendre la place de celui de l'ancien député du Finistère, Albert de Mun.

Cité par Le Lab d'Europe 1, qui confirme l'information de l'hebdomadaire, l'entourage du président socialiste de l'Assemblée Claude Bartolone assure que la « décision a été votée à l'unanimité par le bureau de l'Assemblée ». L'arrivée de la statue de l'auteur de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne dans la salle des Quatre Colonnes est historique puisque, selon le site internet, il s'agira du « premier buste d'une femme à entrer à l'Assemblée nationale ».

« Bartolone veut déboulonner la statue d'Albert de Mun »

S'il n'y a pour le moment toujours pas de compte rendu de réunion du bureau de l'Assemblée concernant la décision de remplacer le buste d'Albert de Mun par celui d'Olympe de Gouges, le départ de l'intellectuel pour le salon Pujol provoque la colère de certains, et plus précisément de Gilbert Collard. « Bartolone veut déboulonner la statue d'Albert de Mun, penseur chrétien, de la salle des 4 colonnes : son...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant