«Bus Burger» : le concept qui propose de visiter Paris en mangeant des hamburgers

le
1

Le «Bus Burger», un ancien bus rénové, propose de découvrir Paris - à travers un parcours touristique - tout en dégustant des hamburgers. Les menus varient entre 22 et 27 euros.

Voilà un concept qui devrait plaire aux amoureux de la capitale... et aux gourmands! Depuis le 16 juin, le «Bus Burger» - un ancien bus réaménagé en restaurant - propose de découvrir Paris tout en mangeant des hamburgers.

Doté de 33 places assises et aménagé dans un esprit «American Dinner», le bus part du 2 rue Jacquard (dans le 11ème arrondissement de Paris) et suit un trajet touristique pendant environ 1h15. Au programme notamment, la place de la Bastille, Notre Dame, le pont neuf, la tour Eiffel - où un arrêt «photos» est prévu - l'arc de Triomphe ou encore la place de la Concorde.

À bord, les passagers peuvent également bénéficier d'une prise individuelle pour recharger leur smartphone, d'une connexion wifi et chaque table dispose d'une lumière personnalisée.

Des hamburgers «made in France»

Quant aux hamburgers, ils sont préparés en amont puis transportés dans le bus dans des caissons étanches. Ils sont ensuite réchauffés directement dans le bus - dans un micro-onde - afin d'être servis chauds aux clients. Les menus proposés vont de 22 à 27 euros. Un menu «Veggie Burger» avec un steack végétal est même proposé.

Sur son site internet, «Bus Burger» se vante de proposer des burgers «100% Français». «Nous privilégions les filières courtes», explique Christophe Charret, le créateur du concept.

Les burgers sont en effet confectionnés avec du pain provenant d'un boulanger-pâtissier des Hauts-de-Seine, de la viande Charolaise et des légumes frais achetés chez des petits producteurs. «Nous postulons pour avoir le label Origine France garantie», poursuit Christophe Charret.

1.000 clients en un mois

Un mois après le lancement, le succès semble en tout cas au rendez-vous. «Nous avons servi mardi notre millième client et nous avons 230 réservations confirmées d'ici la fin du mois», se félicite Christophe Charret.

L'entrepreneur a également été contacté par un tour-opérateur chinois qui souhaite louer certaines tranches horaires du bus et une future collaboration à Londres est à l'ordre du jour. Le concept pourrait aussi se développer ailleurs avec le lancement de franchises à Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille et Bruxelles.

D'autres concepts à bord d'un bus

Passer des moments conviviaux à bord d'un bus n'est toutefois pas une réelle nouveauté: il existe déjà des «bus de soirée» pour faire la fête à Paris.

«Soirée Bus» et «Bus Discothèque» proposent par exemple des soirées avec DJ et musique, comme dans les boites de nuit. Pour ceux qui aiment pousser la chansonnette, il y a aussi le bus karaoke «Party Bus».

Le bus accordéon «Stan&Walter» permet lui de se poser dans un salon confortable, dans une ambiance cosy, avec un apéritif et des plats de traiteur. Enfin, le «Bus Bleu» - un bus Renault des années 60 - propose une balade d'une heure en sirotant une coupe de champagne.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lsleleu il y a 7 mois

    La mal bouffe en roulant !