Burundi : un juge de la Cour constitutionnnelle en fuite au 9è jour de contestation dans le pays

le
0

Le vice-président de la Cour constitutionnelle du Burundi, appelée à se prononcer sur la légalité d'un nouveau mandat du chef de l'Etat Pierre Nkurunziza, a fui le Burundi lundi pour ne pas céder aux "pressions" exercées sur la Cour afin qu'elle valide cette candidature. Au neuvième jour de contestation dans le pays, les heurts entre manifestants et force de l'ordre ont fait au moins 4 morts et une quarantaine de blessés.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant