Burundi : les autorités libèrent Pierre Claver Mbonimpa

le
0

A Bujumbura, dans la capitale Burundaise les manifestants ne décolèrent pas. Depuis 3 jours ils demandent au Président Nkurunziza de renoncer à un 3ème mandat. Par crainte des violences plus de 20 mille burundais se sont réfugiés au Rwanda voisin, et ce mardi Les autorités burundaises ont voulu montrer un signe d'apaisement en libérant le militant des droits de l'homme Pierre Claver Mbonimpa.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant