Burundi : le président limoge le chef des services secrets à quelques mois des élections

le
0

Le président burundais, Pierre Nkurunziza, a limogé le chef des services secrets. Aucun motif officiel n'a été donné, mais certaines sources évoquent une lettre du général Niyombare demandant au président de ne pas briguer de troisième mandat lors du scrutin du mois de juin. Les autorités judiciaires de Bujumbura ont par ailleurs annoncé la libération sous caution du directeur de la radio RPA. Bob Rugurika devrait retrouver la liberté dès ce jeudi, selon son avocat.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant