Burundi : l'Afrique de l'Est réclame un nouveau report, des généraux menacent le président

le
0

Les dirigeants de la Communauté est-africaine demandent un nouveau report de la présidentielle controversée, du 15 au 30 juillet, alors que l'un des auteurs du putsch manqué du 13 mai menace de chasser le président burundais par la force.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant