Bruxelles étudie les réformes proposées par Athènes

le
0

Des négociations marathons ont débuté ce week-end à Bruxelles entre Athènes et ses créanciers. Mais les chances de parvenir dès ce lundi à un accord sur une liste de réformes concrètes sont quasi nulles. Athènes ne parvient toujours pas à convaincre avec ses propositions. Pourtant le temps presse, car en l'absence d'accord cette semaine la Grèce pourrait se retrouver en défaut de paiement le 9 avril.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant