Bruno Le Maire : "Manuel Valls est un sous-chef de parti"

le
0
Bruno Le Maire, interrogé par Audrey Crespo-Mara.
Bruno Le Maire, interrogé par Audrey Crespo-Mara.

Invité d'Audrey Crespo-Mara sur LCI, le député de l'Eure, candidat à la présidence de l'UMP, réagit aux dernières annonces du Premier ministre.

Audrey Crespo-Mara : La suppression de la première tranche de l'impôt sur le revenu, des baisses d'impôt pour non plus six mais neuf millions de ménages, un coup de pouce de 40 euros pour les petites retraites et une revalorisation du minimum vieillesse de 8 euros par mois. À chaque apparition médiatique, Manuel Valls fait une nouvelle annonce...

Bruno Le Maire : Ça sent très fort l'oral de rattrapage ! Manuel Valls sait bien qu'à l'Assemblée nationale il a déçu ! Comme il faut qu'il achète la gauche de son parti, il remet chaque jour un petit coup de louche supplémentaire pour dire "oui, je suis de gauche et je vais, par exemple, supprimer la première tranche de l'impôt sur le revenu". Je pense, en plus, que c'est une mauvaise mesure, qu'il faut faire complètement l'inverse ! Ce qui serait juste, c'est que tous les Français payent l'impôt sur le revenu en fonction de leur niveau de revenu. Ce qui serait juste, c'est que tous les Français aient le sentiment d'appartenir à la communauté nationale en étant tous soumis à l'impôt sur le revenu, et non pas la moitié... Je pense que ce qui serait juste, c'est qu'on allège les impôts de ceux qui ont des revenus modestes et qui travaillent beaucoup. Toutes ces classes moyennes qui sont accablées d'impôts supplémentaires ! C'est cela...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant