Bruno Gollnisch : "Marine Le Pen n'aime pas qu'on la chatouille sur son autorité"

le
0
Bruno Gollnisch est resté fidèle à Jean-Marie Le Pen malgré la rupture avec sa fille.  
Bruno Gollnisch est resté fidèle à Jean-Marie Le Pen malgré la rupture avec sa fille.  

Le bureau politique du Front national a pris sa décision concernant Bruno Gollnisch et Marie-Christine Arnautu. "Une motion a été adoptée par le bureau politique (qui compte 42 membres, NDLR) pour demander leur démission, avec 3 votes contre et 4 abstentions", a indiqué un dirigeant du parti à l'AFP. Une décision prise à la suite de leur présence dimanche au rassemblement de Jean-Marie Le Pen pour le 1er Mai, alors que Marine Le Pen avait interdit à ses cadres d'y assister. La présidente du FN organisait dimanche une version "new look" de la célébration du 1er Mai. La présidente du FN a déposé une gerbe sous une autre statue de Jeanne d'Arc, place Saint-Augustin, et a organisé un "banquet patriote" rassemblant 2 000 cadres et militants du parti porte de la Villette à Paris. Un changement de formule officiellement justifié par des raisons de sécurité, mais qui consiste en réalité à éviter que le FN ne soit de nouveau associé à son père.

LIRE notre article FN : la grande purge

Membre du bureau politique, adhérent du Front national depuis 1983 et fidèle de la première heure du menhir, Bruno Gollnisch réagit à la décision de son parti.

Le Point.fr : Comment avez-vous vécu ce bureau politique ?

Bruno Gollnisch : Il y a eu quatre heures de discussion rien que sur cette affaire. Il a été considéré comme totalement...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant