Brevet : des consignes de notation "absolument anormales"

le , mis à jour le
10
Le document reçu par les correcteurs de mathématiques commence par les avertir que celui-ci est strictement confidentiel. 
Le document reçu par les correcteurs de mathématiques commence par les avertir que celui-ci est strictement confidentiel. 

Il s'appelle François (1) et corrige les épreuves du brevet en tant que professeur de mathématiques depuis une dizaine d'années dans le Nord. La première semaine de juillet, il a assisté comme chaque année à une réunion de correcteurs, durant laquelle il a reçu des recommandations pour corriger les épreuves de l'année.

D'aucuns pourraient penser qu'à la différence du français ou de l'histoire-géographie, les mathématiques sont une science exacte. Pourtant, homogénéiser les barèmes de tous les correcteurs est indispensable : sur la « copie test », utilisée justement pour jauger la disparité des notations des correcteurs sur la base d'une même copie, les points attribués à un même exercice noté sur 4,5 allaient cette année de 1,5 à 4,5 au sein du groupe de François.

Confidentiel

Pendant cette réunion, les points attribués à chaque question composant un exercice sont rééquilibrés de manière à favoriser les élèves. « La note de sept pages que l'on reçoit est importante pour nous aider à noter de manière juste. Mais cette année, elle fait vraiment bondir », s'énerve François.

Ce qui surprend en premier lieu François, c'est l'avertissement - qui n'existe que depuis deux ou trois ans - brandi en guise de préambule au document : « Il est rappelé que ce document est confidentiel et à la seule destination des correcteurs », prévient-on en première page. Une phrase d'autant plus...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sarestal le samedi 11 juil 2015 à 18:33

    le nivellement même au plus bas niveau pour ne pas stigmatiser.

  • Berg690 le samedi 11 juil 2015 à 17:13

    faux diplômes = faux salaires

  • frk987 le samedi 11 juil 2015 à 16:49

    Comme vous dites pbenard6 , faux diplômes, faux enseignants, vrais politicards, fausse monnaie, faux travail......c'est le monde français...mais que la chute sera dure !!!!

  • pbenard6 le vendredi 10 juil 2015 à 18:53

    la sécu et les mutuelles se font rouler dans la farine mais elles aiment ça et en redemandent

  • pbenard6 le vendredi 10 juil 2015 à 18:51

    tous les jours tu es inondé de propositions d'achat de forfaits, de mutuelles, d'assurances

  • pbenard6 le vendredi 10 juil 2015 à 18:49

    presque n'importe qui peut se proclamer auto-entrepreneur de n'importe quoi; peu importe les compétences, le citoyen n'y comprend rien; tu crois faire des économies en faisant de la rénov, c'est le commercial qui t'a démarché quo ramasse la mise

  • pbenard6 le vendredi 10 juil 2015 à 18:46

    avant il y avait de la contrefaçon, aujourd'hui tout est contrefait

  • pbenard6 le vendredi 10 juil 2015 à 18:45

    aucun domaine n'échappe à la fausseté y compris dans les domaines de la sécurité, de la santé.....

  • pbenard6 le vendredi 10 juil 2015 à 18:43

    frk987, n'as tu pas encore compris que nous vivons une époque formidable où tout est faux depuis la naissance jusqu'à la mort; faux diplomes, faux titres, fausse monnaie, fausses informations, faux, faux.............

  • frk987 le vendredi 10 juil 2015 à 18:35

    Que les profs se rendent complices du pouvoir en appliquant ce genre de directives "confidentielles" est purement lamentable. Qu'ils appliquent leur propre barème en leur âme et conscience, 80% de recalés et alors...où est le problème.....faire plaisir aux parents avec 99% de réussite, ça rime à quoi. Complices de démagogie que vous êtes chers enseignants.