Bourses, taxation des CDD : la jeunesse satisfaite, les patrons en colère

le
2
Les organisations d'étudiants et de lycéens sont reçues lundi par Manuel Valls.
Les organisations d'étudiants et de lycéens sont reçues lundi par Manuel Valls.

Manuel Valls peut souffler. La rencontre avec les organisations de jeunesse de ce lundi pourrait bien marquer le glas définitif de la lutte musclée contre la loi El Khomri. Certes, le Premier ministre a assuré que les mesures en faveur de l'insertion des jeunes n'avaient pas pour objectif d'« éteindre une contestation », mais de « répondre à des inquiétudes profondes ». « Avec le plan présenté aujourd'hui, le gouvernement continue de mobiliser des moyens exceptionnels et en même temps d'inscrire son action dans la durée. Pas pour éteindre une contestation, le sujet n'est pas là », a déclaré le Premier ministre, deux jours après une nouvelle manifestation contre la loi travail.

« Il ne s'agit pas de modifier ou de faire évoluer la loi travail », a encore affirmé Manuel Valls. « Celle-ci est dans sa phase parlementaire et le travail conduit par le Parlement (...) est de très grande qualité». Mais « la France se doit d'écouter la jeunesse », a souligné le Premier ministre, faisant valoir que cette interpellation « s'adresse bien sûr à l'État, mais également aux partenaires sociaux, qui sont responsables de nombreux dispositifs d'appui ou d'accompagnement ». « Elle s'adresse d'une certaine manière à toute la société. »

Les CDD plus chers

Huit organisations de jeunesse étaient conviées à Matignon, dont plusieurs font partie de l'intersyndicale mobilisée contre le projet de loi travail...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 8 mois

    Et de plus ça retombera sur la tête des djeunes car il n'y aura quasiment plus de CDD...Tout juste Auguste.

  • frk987 il y a 8 mois

    Et une taxe de plus, c'est ça les grandes réformes socialos !!!!