Bercy à la man?uvre pour contrer General Electric

le
0

La vente d'Alstom, fleuron industriel français, est devenue une affaire d'État. En poussant Siemens à faire une offre, le gouvernement fait monter les enchères pour obtenir des garanties en terme d'emplois. En s'alliant à General Electric ou Siemens, ce sont deux projets industriels très différents qui s'offrent aux actionnaires d'Alstom. Le projet d'un Airbus de l'énergie et des transports est relancé.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant