Benjamin Netanyahu donne des gages au centre avant le scrutin

le
0
OFFENSIVE DE BENJAMIN NETANYAHU EN DIRECTION DU CENTRE-DROIT AVANT LE SCRUTIN
OFFENSIVE DE BENJAMIN NETANYAHU EN DIRECTION DU CENTRE-DROIT AVANT LE SCRUTIN

JERUSALEM (Reuters) - A deux jours des élections législatives en Israël, le Premier ministre Benjamin Netanyahu, en difficulté dans les sondages, a publiquement proposé dimanche le ministère des Finances à Moshe Kahlon, dont le parti centriste pourrait être la clef d'une future coalition.

Ancien membre du Likoud, le parti de la droite israélienne de Netanyahu, Moshe Kahlon a quitté le parti après le mouvement social de 2011 et a créé depuis la formation Kulanu, que les derniers sondages autorisés créditent d'une dizaine de sièges dans la future Knesset.

Le Likoud, qui obtiendrait 20 à 22 sièges, serait quant à lui devancé par l'Union sioniste, formée par le travailliste Isaac Herzog et la centriste Tzipi Livni, que les sondages donnent en tête des intentions de vote avec 24 à 26 élus.

Mais même dans ce cas de figure, Netanyahu espère être en mesure de former une coalition majoritaire et se maintenir au pouvoir.

"Si je suis chargé de former le gouvernement, il (Kahlon) fera partie de la coalition. Quel que soit le nombre de sièges qu'il remportera, il aura le ministère des Finances", a-t-il dit au micro de Radio Israël.

Ancien ministre des Communications de Netanyahu, Kahlon n'a pas annoncé publiquement ses intentions post-électorales.

Interrogé sur l'offre de Netanyahu, il a dit ne pas être surpris par cette initiative à 48 heures des élections. Mais, a-t-il précisé sur Radio Israël, "je n'ai pas demandé le portefeuille des Finances à Herzog ou à Netanyahu, je ne l'ai demandé qu'aux seuls électeurs".

(Ari Rabinovitch; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant