Bayrou, Royal, Borloo, Villepin... Avec qui Macron peut-il gouverner ?

le
2
La candidature d'Emmanuel Macron lancée, l'ex-ministre de l'Économie doit commencer à réfléchir à sa future majorité.
La candidature d'Emmanuel Macron lancée, l'ex-ministre de l'Économie doit commencer à réfléchir à sa future majorité.

Le déjeuner entre les deux hommes aura lieu aujourd'hui, dans un fameux restaurant proche de la gare du Nord, celle d'où partent les trains pour Valenciennes. Le premier, Jean-Louis Borloo, a longtemps été député et maire de cette ville du Nord. Il a mis un terme à sa carrière politique en 2014 et se consacre désormais à son projet visant à électrifier l'Afrique. Mais son poids reste assez important pour être courtisé.

Le second, Jean-Paul Delevoye, a partagé la table du Conseil des ministres avec Borloo entre 2002 et 2004, avant d'être nommé médiateur de la République. Il s'est engagé aux côtés d'Emmanuel Macron en janvier dernier. Il profitera du repas pour tenter de convaincre son ami Borloo de l'accompagner dans cette aventure. « Tout ce qui contribue à rassembler fait partie de mon job, ma réputation de médiateur me pousse à ça ! » s'amuse-t-il.

Des ministres pourraient débarquer

Macron rêve de ce soutien, car il est temps que les contours de sa future majorité se dessinent. Voilà LA question : en cas de victoire à la présidentielle, avec qui le chantre du « Et droite et gauche » va-t-il gouverner ? Avec quels ministres, d'abord, avec quel groupe à l'Assemblée nationale, lui qui part de zéro, ensuite ? Depuis deux jours, François Bayrou est dans la poche, même s'il jure qu'à ce stade il n'a eu avec Emmanuel Macron aucune...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • am013 le vendredi 24 fév 2017 à 08:21

    un remake d'un désastre annoncé ...rien ne change mais tout empire. madame le pen, svp, sauvez nous de ces gens du système.

  • M1084720 le vendredi 24 fév 2017 à 07:41

    Les électeurs écolos devraient se porter massivement sur EM car comme "recycleur" on fait pas mieux : voilà qui nous promet un beau retour à la 4ème République au mieux ou à de graves troubles au pire.