Bayrou n'exclut pas d'être candidat en 2017

le
20
BAYROU N'EXCLUT PAS D'ÊTRE CANDIDAT EN 2017
BAYROU N'EXCLUT PAS D'ÊTRE CANDIDAT EN 2017

PARIS (Reuters) - François Bayrou a déclaré mercredi ne pas exclure de se présenter à l'élection présidentielle de 2017 après la victoire de François Fillon à la primaire de la droite et du centre.

Le président du MoDem, qui soutenait Alain Juppé dans le cadre de cette primaire, laisse toujours planer le doute sur ses intentions, mais dit vouloir bâtir un programme "présidentiel" dans les semaines à venir.

"Le projet qui est celui de François Fillon est dangereux pour l'alternance", a-t-il déclaré sur France 2.

Prié de dire s'il pourrait dès lors être lui-même candidat, il a répondu : "Je n'exclus rien, je ne ferme aucune porte".

"Je voudrais que les Français, et François Fillon lui-même, ouvrent les yeux sur ces risques-là", a ajouté le dirigeant centriste.

François Fillon a déclaré, dès le lendemain de sa victoire à la primaire de la droite, qu'il n'avait pas l'intention d'infléchir son programme.

"Peut-être va-t-il réfléchir dans les semaines qui viennent", a voulu croire François Bayrou mercredi soir, indiquant avoir des "échanges direct" avec l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy.

"Il faut du changement en France, mais ce changement doit être juste. S'il n'est pas juste, je crois que François Fillon perdra l'élection présidentielle", a-t-il estimé.

"Je vais, à partir de cette semaine, avec mes amis, organiser des rencontres publiques sur chacun (des) sujets qui nous inquiètent (...) dans le but que nous puissions proposer des solutions différentes aux mêmes questions", a encore expliqué François Bayrou, évoquant notamment la fonction publique.

Prié de dire s'il s'agirait d'un programme présidentiel, le centriste a confirmé qu'il souhaitait "bâtir un programme pour l'avenir, présidentiel, et la suite."

Le président du MoDem, héritier d'une composante de la nébuleuse centriste qui a refusé d'être absorbée par l'UMP au tournant des années 2000, a été trois fois candidat à l'Elysée sans parvenir à franchir le cap du premier tour (6,84% des voix en 2002, 18,57% en 2007, 9,13% en 2012).

(Chine Labbé, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 le jeudi 1 déc 2016 à 18:58

    Un futur soutien à FH ! C'est vrai qu'il n'a plus Sarko en face, qui va t'il pouvoir détester !

  • M1903733 le jeudi 1 déc 2016 à 08:47

    Quand le vois sa tête le matin de bonne heure il me gâche ma journée

  • M1765517 le jeudi 1 déc 2016 à 07:38

    Puisse cette election le ruiner définitivement !

  • franck8 le jeudi 1 déc 2016 à 03:13

    Il a raison. Fillon va dans le mur.

  • M5441845 le jeudi 1 déc 2016 à 02:02

    De toutes façons, il prend autant de suffrages à gauche qu'a droite et dans tous les cas, il n'en prendra pas beaucoup. C'est donc à bilan nul, bilan vraiment très très nul. ..

  • M999141 le jeudi 1 déc 2016 à 00:47

    Une belle tête de vainqueur ! le traitre

  • odnaz le mercredi 30 nov 2016 à 23:46

    Et puisque Bayrou nous inspire à tous la Bible .... je me risque à vous prédire la réapparition sur Terre très prochainement de la Vierge du Poitou, Marie Ségolène Royal, ex-épouse de Joseph François Hollande, et mère du petit Jésus Emmanuel Macron. J'ai peur que, comme Bayrou, elle entende des voix qui lui demandent de venir sauver notre pauvre pays.

  • M1343167 le mercredi 30 nov 2016 à 23:41

    Lire seule...

  • M1343167 le mercredi 30 nov 2016 à 23:39

    La plus belle girouette de tout les temps !!! Seul son ambition compte, et il est capable de tout. Il n'a pas fini de nous surprendre...

  • janaliz le mercredi 30 nov 2016 à 23:38

    La tête à cla.que se pense un destin...Pauvre ty.pe !