BarakaCity : Najat Vallaud-Belkacem savait, selon "Le Supplément"

le , mis à jour le
0
L'émission Le Supplément répond aux accusations de Najat Vallaud-Belkacem.
L'émission Le Supplément répond aux accusations de Najat Vallaud-Belkacem.

Son silence avait été qualifié de « gênant » la semaine dernière lorsque Idriss Sihamedi, dirigeant de l'association islamiste BarakaCity, avait eu des propos sexistes sur le plateau de l'émission Le Supplément présenté par Ali Baddou. Najat Vallaud-Belkacem n'avait alors pas condamné les propos exprimés par celui qui se présentait comme un « musulman normal », se contentant d'une simple phrase de conclusion : « Je crois que c'est une association qui porte une façon de voir les choses qui n'est pas la mienne, à laquelle je ne souscris pas et qui me met aussi mal à l'aise, honnêtement, sur votre plateau, et donc je n'ajouterai rien. » Son absence de réaction avait créé un tollé chez les internautes et avait été condamnée par l'opposition. Le lendemain, devant la polémique, elle s'était expliquée dans un post Facebook, déplorant la volonté de « mise en scène » de la part du Supplément : « Mon combat est total, il exclut tout dialogue artificiel et toute mise en scène, je regrette qu'on lui ait offert une tribune. » 

La réponse cinglante d'Ali Baddou

Ce dimanche, comme le souligne Marianne

, Le Supplément a souhaité répondre à l'accusation de la ministre de l'Éducation. « Pour la ministre, nous avons voulu faire du buzz et la piéger avec une mise en scène en invitant un homme dont elle ignorait tout. Pourtant,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant