Banlieues : les annonces du gouvernement

le
0
Le Premier ministre Manuel Valls aux Mureaux.
Le Premier ministre Manuel Valls aux Mureaux.

Dix ans après les émeutes dans les banlieues françaises, le Premier ministre Manuel Valls a annoncé plusieurs mesures ce lundi. Concernant le logement social, les préfets pourront désormais se substituer aux maires qui refusent de faire appliquer dans leurs communes la loi Solidarité et renouvellement urbains (SRU). Cette dernière oblige à avoir 25 % de logements sociaux. « Les préfets de départements se substitueront aux maires ne respectant pas leurs obligations au regard de la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbain », est-il ainsi écrit dans le dossier de presse du comité interministériel consacré à la politique de la Ville, présidé lundi par Manuel Valls aux Mureaux (Yvelines).

Le Premier ministre a d'ailleurs rendu publique lundi une liste de 36 communes, principalement dans le sud de la France et en banlieue parisienne, « qui ne respectent pas leurs engagements » en matière de construction de logements sociaux. Provence-Alpes-Côte d'Azur est la région la plus représentée avec 17 communes, devant l'Ile-de-France (8), le Languedoc-Roussillon et Rhône-Alpes (5 chacune) et l'Aquitaine (1), dans cette liste publiée à l'occasion d'un comité interministériel consacré à la mixité sociale et à la lutte contre les discriminations aux Mureaux (Yvelines).

Un programme de renouvellement des origines sociales des élèves des écoles administratives sera également mis en ?uvre progressivement à...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant