Bana Alabed, 7 ans, raconte son quotidien sous les bombes à Alep

le , mis à jour le
0
À sept ans, Bana Alabed témoigne de son quotidien sous les bombes à Alep sur Twitter.
À sept ans, Bana Alabed témoigne de son quotidien sous les bombes à Alep sur Twitter.

« J'ai besoin de paix. » « S'il vous plaît, arrêtez de nous tuer. Je veux la paix pour pouvoir devenir professeur. » Ces mots sortent de la bouche de Bana Al-Abed, une petite Syrienne de 7 ans qui vit à Alep. Depuis le 24 septembre, cette fillette raconte l'enfer des bombardements dans sa ville assiégée par le régime de Bachar el-Assad. C'est sa mère Fatemah qui retranscrit ses propos en anglais, comme le rapportent The Guardian et Le Monde.« Bonjour d'Alep. Je lis pour oublier la guerre. »

« Bombe, bombe, bombe... Nous ne savons pas si nous allons mourir ce soir, priez pour nous, s'il vous plaît, s'il vous plaît. Je promets de tweeter toute la nuit », dit la fillette apeurée.

Le compte Twitter était suivi par 18 000 personnes lundi 3 octobre, ce mardi 4 octobre plus de 30 000 « followers » du monde entier lisaient l'affreux quotidien de la fillette et de sa famille. Bana ne va plus à l'école, mais continue de lire et de dessiner pour oublier la guerre. Âgée de sept ans, elle a vécu l'essentiel de sa vie durant la guerre, débutée en 2011. Sur les photos et les vidéos partagées par sa mère, on voit la petite fille aux longs cheveux bruns s'amuser ou étudier avec ses frères, avec le bruit des bombes pour fond sonore.

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant