Bamako : ce que l'on sait de la prise d'otages à l'hôtel Radisson

le
0
Les forces spéciales maliennes ont donné vendredi l'assaut à l'hôtel Radisson Blu de Bamako.
Les forces spéciales maliennes ont donné vendredi l'assaut à l'hôtel Radisson Blu de Bamako.

Les forces spéciales maliennes ont donné vendredi l'assaut à l'hôtel Radisson Blu de Bamako, théâtre d'une prise d'otages massive pendant laquelle au moins trois personnes ont été tuées, libérant près de la moitié des quelque 170 personnes présentes, dont de nombreux étrangers. Au total, "125 clients et 13 employés" étaient "toujours dans l'immeuble" en milieu d'après-midi, a indiqué le groupe hôtelier Rezidor à Londres. "Selon nos toutes dernières informations, 125 clients et 13 employés sont toujours dans l'immeuble" de l'hôtel Radissson Blu de Bamako, a indiqué le groupe dans un communiqué diffusé à 12 h 45 GMT. Une porte-parole du groupe a confirmé à 13 h 50 GMT que ces informations étaient toujours valides.

"Trois otages ont été tués", a indiqué le ministère de la Sécurité intérieure, sans révéler leur nationalité ni les circonstances dans lesquelles ils ont été tués, mais le ministre de la Sécurité, le colonel Salif Traoré, a ensuite indiqué à l'AFP qu'il s'agissait d'étrangers. Selon le ministère de la Sécurité, les assaillants sont au nombre de "deux ou trois", des témoins évoquant quant à eux une "dizaine d'assaillants" armés. À la mi-journée, la télévision publique malienne a annoncé qu'environ "80 otages" avaient été libérés. "Nos forces spéciales ont libéré une trentaine d'otages et d'autres ont pu s'échapper tout seuls", a déclaré de son côté le colonel Traoré.

"Les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant