Bahamas Leaks : Neelie Kroes bientôt poursuivie ?

le
0
Neelie Kroes le 30 juin 2014. 
Neelie Kroes le 30 juin 2014. 

Au cas où, Neelie Kroes a d'ores et déjà fait appel à un avocat. Et l'ancienne commissaire à la concurrence (2004-2009) et ex-vice présidente (2009-2014) de la Commission Barroso a peut-être raison de se préparer au pire... Aujourd'hui consultante pour la firme Uber, elle pourrait bientôt avoir à s'expliquer devant la Cour de justice de l'Union européenne, à la suite des révélations du Consortium international de journalisme d'investigation sur son rôle d'administratrice d'une société offshore aux Bahamas de 2000 à 2009, soit au cours de son mandat de commissaire à la concurrence. À moins que la commission Juncker, qui croule sous les scandales de son prédécesseur, n'en décide autrement.

LIRE aussi L'ex-commissaire européenne à la Concurrence était directrice d'une société offshore

Demande de clarifications

Dans une lettre envoyée dans la matinée de jeudi, Jean-Claude Juncker a demandé à l'ancienne commissaire « des clarifications » sur son rôle dans la compagnie et ce qu'elle savait exactement de ces fonctions. Une attitude similaire à celle prise en septembre concernant le président de la commission Barroso. À quelques différences près, toutefois : si le prédécesseur de Juncker n'a informé l'ex-Premier ministre luxembourgeois qu'une fois sa prise de poste rendue publique,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant